Serimax : des images pour expliquer un savoir-faire ultra-technique

3DWeave réalise un ensemble d'assets 3D qui sert d'illustration à la demande sur le sujet hyper-technique de la soudure des pipelines.

 Serimax logo

– Qui est Serimax ?

  • Serimax est une des composantes de Vallourec (leader mondialdes tuyaux « pipe »). Serimax c'est la partie services : ils sont spécialisés dans l'assemblage, la soudure orbitale des « pipes » pour construire le pipeline. C'est un métier spécifique du travail de l'acier. Donc en résumé : Vallourac fabrique les tuyaux, Serimax lesassemble sur le terrain « on shore » . Ce peut être « offshore : des tuyaux posés au fond de la mer via des barges et des bateaux-usines d'assemblage. [+d'infos sur PDF en anglais]


    Crédit photo : JST ©2009 Serimax

    Serimax fait appel à nous pour expliciter à leurs clients (grands groupes du secteur pétrolier, gazier, etc. ) leur process d'assemblage.

    En gros 3DWeave va les aider à communiquer sur 4 types de « process » d'assemblage :

    • 1 - soudage landline (pipeline de type oléoduc ou gazoduc posés au sol) aboutage des pipes sur plusieurs kilomètres. Le  diamètre des pipes est imposant : 1 mètre environ !
    • 2 - site de soudage à terre dits « spoolbases » . C’est une mini usine mobile temporaire d'aboutage des pipes sur plusieurs kilomètres qui sont ensuite enroulés sur des rouleaux gigantesques, transportés sur des barges et déroulé au fond de la mer ! Le diamètre des pipes est de 30 centimètres environ.
    • 3 - multijointing sur « base portuaire » (donc à terre) les pipes sont abouté par 2 : 2 fois 12,5 mètres environs (25m) puis embarqué sur des barges, avant d'être tous assemblés en mer et déposés au fond de la mer.
    • 4 - multijointing off-shore en mer : process de l'assemblage des pipes en mer sur les barges avant d'être déposé au fond de la mer.

    Un "pipe" mesure environ 12,5 m de long. Il est très lourd, on ne peut pas le soulever à la main, et le risque si le pipe roule, c'est juste d'être écrasé ! Ils sont transporté avec des engins de levage, grue, ou bulldozers spéciaux, et à terre via des rollers et ascenseurs pneumatiques. Selon les projets, il peut transporter du gaz, du gaz naturel liquéfié (LNG), du pétrole non raffiné, de l’eau ou du minerai mélangé avec du liquide pour le transporter (slurry pipelines).


    Crédit photo : JST ©2009 Serimax

     Leur processus est très complexe et très technique malgré les apparences car il y a plusieurs phases :

    • chanfreinage,
    • démagnétisation,
    • préchauffage,
    • soudage orbital,
    • vérification des soudures (par résonance magnétique ou radiographie),
    • coating, habillage du pipe (ils habillent le pipe au niveau de la soudure) : peinture, revêtement plastique, goudrons, béton, etc.

    Serimax développe ses propres postes de soudage 5G orbitales : Satunax 07 ou 09 et Externax, avec un R&D effectué en France, c'est leur cœur de métier.

    Ils déploient ensuite tout ça dans le monde entier, au Yémen ou en Indonésie par exemple, dans des environnements parfois difficiles. Par exemple, avec  des températures de -45C° au Canada et en Russie à +55C° au Mexique et Arabie Saoudite.

    Les synoptiques ou « layout » de « process » permettent de détailler leur processus pour leur client mais aussi pour leur prestataires. Voire même pour leurs employés en interne. Car même en interne, à part quelques « baroudeurs », les ingénieurs spécialisés des bureaux d’étude sont demandeurs de savoir ce passe sur le terrain ou d'avoir une idée plus précise des process dans leur globalité.

    Réciproquement, l’ouvrier ou l’opérateur soudeur n'a qu'une vision spécialisée de son travail, de son poste. Il ne sait pas ce qui se passe en amont ou en aval !


    Donc notre travail d’illustration sur ce dossier est très technique ! Cela ne peut être effectué qu’en étroite collaboration entre un interlocuteur spécialisé technique chez Serimax et une équipe dédiée d’infographistes habitués à traiter les dossiers techniques chez 3DWeave.

    Les allers-retours sont fréquents et nécessaires, à base de commentaires directs sur les « previews »
    Previews ou previs : rendus rapides dans l'éditeur du logiciel de 3D, d'aspect bruts et « gris », sans valeur esthétiques, à seule fin de validation.

    Merci à Jean-François et Shana ainsi qu'à leur équipe de professionnels très pointus !

    Mots clefs : Offshore Pipelines, Trunklines, flowlines, Steel Catenary Risers (SCR), Subsea Fabrication, PLEMs, PLETs, manifolds, spools, jumpers, Process plant, LNG, refineries.